Nos doctorants, nos moteurs d’innovation !
19-04-2021
  • Blog

Si nous avons eu souvent l’opportunité de rappeler ici la forte dynamique d’innovation qui règne chez AGILEA (cf. laboratoire commun de recherche AGIRE), nous avons rarement parlé de ceux qui font. De ceux qui pensent au-delà des pratiques et dogmes actuels de nos métiers.

Nous voulons parler, bien sûr, de nos doctorants !

 

Ce sont eux, qui trois années durant, étudient, analysent et questionnent sans cesse les usages et outils actuels.

Ce sont eux qui, successivement ;

  • identifient une problématique,
  • réalisent un état de l’art,

et surtout,

  • proposent,
  • développent
  • et expérimentent

de nouvelles approches, méthodes ou techniques permettant de solutionner la question posée.

Ce sont eux simplement qui, par la connaissance qu’ils créent, nous permettent de mieux répondre aux nouveaux enjeux économiques et sociétaux auxquels nous sommes confrontés. (monde VUCA, hyper-connectivité, développement durable, etc.).

L’histoire d’AGILEA et de ses doctorants commence en 2013 avec l’arrivée de Romain Miclo dans ses effectifs. (aujourd’hui en charge des activités de R&D pour AGILEA)

 

Et c’est un début tonitruant !

En effet, Romain a simplement travaillé sur une première mondiale… La première thèse de doctorat sur le Demand-Driven Material Requirements Planning (DDMRP).

Il a ainsi contribué à démontrer scientifiquement les atouts réels de cette méthode innovante, encore très discutée et controversée à l’époque. Mais surtout, il a ouvert un ensemble immense de perspectives d’amélioration et de développements sur le sujet.

En 2017, Guillaume Martin prend le relais. Il s’intéresse à son tour à ce qui est devenu, entre temps, le Demand-Driven Adaptive Enterprise (DDAE).

 

Plus particulièrement, il met l’emphase sur la couche dite de Demand-Driven Sales & Operations Planning (DDS&OP). Dès lors, le travail de recherche ne se contente plus d’évaluer un potentiel mais bien de l’exploiter au mieux.

Ainsi, Guillaume a œuvré à l’établissement de règles métiers très concrètes permettant de mieux maîtriser les nombreux paramètres d’un système DDMRP pour en tirer le meilleur.

Il a aussi développé des prototypes logiciels expérimentaux, qui sont depuis en cours d’industrialisation. Ils visent à profiter des capacités offertes par l’Intelligence Artificielle et la Simulation pour aider au mieux les décideurs dans leurs tâches quotidiennes.

2018, les choses s’accélèrent avec l’entrée dans le cercle de nos brillants doctorants Anthony Fouqué. Déjà consultant senior et associé d’AGILEA.

 

Anthony ouvre, avec le soutien de la Région Occitanie, un pan nouveau de la recherche chez AGILEA. Il s’intéresse à l’établissement d’un système expert, basé sur des algorithmes d’Intelligence Artificielle, visant à faciliter, accélérer et fiabiliser les démarches de diagnostic industriel.

A quelques mois de sa soutenance… On vous en dira plus très bientôt… Ce travail exceptionnel a d’ores et déjà permis de développer un logiciel totalement opérationnel. Ce logiciel a déjà été utilisé par plusieurs dizaines de personnes. Et il a été mis en œuvre, avec succès, sur plusieurs dizaines de cas industriels.

A partir de 2019, AGILEA élargit son équipe de doctorants ; en proposant de partager sa connaissance experte des problèmes opérationnels avec des étudiants en thèse de doctorat de son réseau.

 

C’est ainsi que Jean-Baptiste Vidal, professeur à l’Université d’Orléans et doctorant à IMT Mines Albi, rejoint l’aventure en étudiant, avec le support des équipes AGILEA, la question de la mise en œuvre du concept d’Adaptive Sales & Operations Planning (AS&OP).

La même année, Guillaume Dessèvre, autre étudiant passionné en thèse de doctorat à Polytechnique Montréal, rejoint cette équipe élargie dans le cadre de ses travaux. Travaux portant sur l’étude de la corrélation existante entre « temps de défilement » et « capacités de production ». Dans le cadre de la mise en place d’une logique DDMRP.

Enfin, plus récemment, Romain Ben Taleb, doctorant à IMT Mines Albi, s’est vu confié, à l’initiative d’AGILEA, un sujet ambitieux et de rupture… Dans un contexte économique fortement remis en cause par la crise COVID-19. Il s’agira rien moins que de concevoir et développer l’outil de prise de décision des dirigeants du futur.

Cet outil permettra de faire des choix éclairés basés sur des évaluations a priori des impacts économiques et opérationnels, des risques et opportunités auxquels chaque entreprise doit désormais faire face.

Évidemment, l’aventure ne s’arrête pas ici ! De nombreux autres doctorant.e.s passionnés, enthousiastes, rigoureux, créatifs seront amenés à épauler le développement d’AGILEA dans les années à venir.

 

L’occasion nous est donnée ici de tous les remercier chaleureusement pour le travail immense déjà accompli ! Et de les encourager tout aussi chaleureusement pour le travail restant à mener !

Recevez notre newsletter