Transparence et visibilité en phase de redémarrage
17-04-2020
  • Blog

Hier j’ai posté un article introductif sur la résilience et l’agilité pour faire face à la nouvelle normalité de l’après pandémie du Coronavirus. (article disponible ici : https://www.agilea-group.com/ecrivons-la-nouvelle-normalite)

 

Cette nouvelle normalité va s’imposer à nous. Comme évoqué, elle va changer de nombreux comportements à la fois économiques et sociaux. Mais revenons aux sujets de demain qui seront clés pour nos supply chain managers.

 

J’ai listé 6 actions à mettre en place dans une chaîne de valeur pour restaurer l’activité. La première est de créer de la transparence dans la chaîne de valeur. De quoi s’agit il ?

 

La construction d'une vision complète d’une supply chain multi niveaux peut (doit) commencer par l’identification des composants critiques pour vos activités industrielles. En travaillant avec les équipes, il s’agira par exemple d’examiner vos nomenclatures, les cas d’emplois des composants, les volumes consommés et identifier ceux qui proviennent de zones à haut risque et qui n'ont pas de substitut. On pourrait imaginer mettre en place un indice de risque pour chaque produit de la nomenclature, basé sur l'unicité et la localisation des fournisseurs, cela aiderait ainsi à identifier les pièces présentant les risques les plus élevés.

 

Une fois que les éléments critiques sont identifiés, il faut alors se concentrer sur les maillons dont le risque d'interruption est fort. Cette étape consiste alors à demander aux maillons identifiés de réaliser la même démarche sur leur propre réseau. On voit ici qu’il s’agit de créer des ponts parfois inhabituels entre les acteurs d’une même chaîne de valeur. La clé de la réussite est alors de se centrer sur les produits les plus critiques et de partager les informations de demande et de stocks tout au long de la chaîne de valeur. Elle nécessite transparence, confiance et patience.

Et si ces conditions ne sont pas réunies, quelles méthodes mettre en place ?

 

Mon expérience me laisse penser que tous les secteurs ont des indicateurs avancés (leading indicators) qui permettent d’anticiper des phénomènes. Et encore une fois, rapprochons les supply chain managers des commerciaux et équipes marketing. Elles ont très souvent les réponses à nos questions pour expliquer le comportement de nos marchés.

 

La vente d’avions commerciaux dans une zone géographique est corrélée en partie au PIB de cette zone. Les ventes de médicaments sont liées aux prescriptions des médecins, …. Il s’agit alors de trouver les indicateurs pertinents à votre activité spécifique. L’intelligence artificielle peut aider à identifier des corrélations ou des causalités. Mais ne perdons pas de vue, en période de crise, nous sommes tous dans le même bateau et ceux qui s’en sortiront rapidement, seront ceux qui joueront la carte de la collaboration, de la transparence et la rapidité d’action. On le voit aujourd'hui par les grands mouvements de solidarité qui mettent en musique toute une chaîne d'acteurs indépendants au service d'une cause commune.

 

Faisons le pari que nos supply chain managers seront les chefs d'orchestre de leur chaîne de valeur et qu'ils sauront être solidaires, transparents et calmes...

Recevez notre newsletter

Afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation sur ce site, nous utilisons des cookies. Ces cookies nous servent uniquement à retenir la langue (français ou anglais) dans laquelle vous souhaitez voir le site s’afficher.
In order to provide you with the best browsing experience, we use cookies. These cookies are only used to remember the language (French or English) in which you wish to display the website. By continuing on this site, you agree to their use.